Mon défi astrophotographie : premiers pas sur le logiciel de capture planétaire FireCapture

En cette troisième semaine de ce défi astrophotographie, j’ai décidé de vous faire une vidéo sur mes premiers pas avec le logiciel de capture planétaire FireCapture.

Si vous avez manqué la vidéo de la semaine dernière, cliquez ici ! Suite à l’empilement de votre film planétaire, vous apprendrez à traiter vos images rapidement et avec peu d’outils.

Dans cette courte vidéo, j’aborde notamment :

  • comment utiliser les réglages basiques du programme
  • comment régler sa capture avant le lancement
  • quelques précautions à prendre afin de réussir sa capture vidéo

Ce logiciel ne requiert aucune installation au préalable sur votre ordinateur. Pour l’utiliser, il vous suffit simplement de le télécharger grâce au lien inséré plus haut, puis de l’extraire à l’endroit souhaité. Pour cela, faites un clique droit sur le fichier que vous venez de télécharger puis cliquez sur “extraire tout ici”. Lancez FireCapture en ouvrant le dossier puis en double-cliquant sur le fichier “FireCapture” accompagné d’une petite icône jaune.

Le logiciel prend directement en charge les caméras reconnues, il est donc important de brancher sa caméra avant de lancer le logiciel de capture. Si vous utilisez une webcam, il est préférable d’utiliser SharpCap. Le principe d’utilisation reste le même mais l’interface est différente et moins ergonomique à mon goût. Cependant, il accepte tout type de webcam !

L’image de la semaine

Cette semaine, comme vous avez pu le voir dans cette vidéo, le Soleil gagne la place numéro 1 !

Le Soleil

Petit rappel de la prise de la semaine dernière, le cratère lunaire Tycho :

Cratère lunaire Tycho

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur la page Facebook du site ainsi que sur Instagram afin de suivre le défi et de voir d’autres clichés !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  1. slim

    Bonjour,

    Merci pour vos tutos, selon vous, à partir de quel gamme de téléscope considerez-vous qu’on puisse faire de l’astrophotographie ? Les téléscopes de Type Newton sont-il préférables ? J’ai pour ma part, un Newton 130/920, cela vaut-il la peine ou faudrait investir dans un téléscope plus performant ?
    Merci

    • Anthony

      Bonjour slim,

      Je pense sincèrement que tous les types d’instruments peuvent s’y prêter. Après, suivant le type d’objet convoité (planétaire ou ciel profond), il faudra adapter son tube. En planétaire, pas besoin de beaucoup de matériels mais dès qu’on se lance en ciel profond, il faut reconsidérer sa configuration à la hausse. Pour généraliser, optez toujours pour le télescope au plus gros diamètre possible. Un diamètre de 100 mm minimum est recommandé pour l’astrophotographie (planétaire).

      Pour répondre à votre première question, les Newtons sont bien surtout pour le ciel profond car à diamètre égal, ils sont beaucoup moins onéreux que leurs confrères Maksutov, lunette ou Schmidt-Cassegrain. Cependant, je dirai que ce ne sont pas les meilleurs pour l’astrophotographie car ils ne permettent pas la prise de vue directement au foyer du tube, vous devez le faire par le porte-oculaire. Les miroirs sont également sensibles aux déréglages, la collimation doit souvent être vérifiée.

      Votre Newton suffit largement pour débuter en astrophoto, pas besoin de tube plus performant. Par contre, je vous conseille d’utiliser une bonne monture motoriser ! L’équatoriale est la meilleure pour l’astrophoto 😉 Je ne connais pas votre configuration donc je ne serai laquelle vous conseiller, mais vérifiez le poids maximum qu’elle peut supporter et prenez en fonction du poids total de votre matériel (tube, appareil photo/webcam, chercheur…).

      J’espère vous avoir un peu plus éclairé sur le sujet, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.