Les logiciels pour débuter en astrophotographie

Dans cette vidéo, je réponds à la question qui m’a été posée à savoir : “Quels sont les logiciels indispensables , gratuits ou payants, pour débuter en astrophotographie ?“. Je parle notamment de logiciels accessibles gratuitement et couramment utilisés dans le domaine de l’astrophotographie amateur.

Salut à tous c’est Anthony et bienvenue sur la chaîne des curieux du cosmos ! Cette semaine, je vais commencer par répondre à la question d’anthon 355 qui me demande “Quels sont les logiciels indispensables, gratuits ou payants, pour débuter en astrophotographie ?”.

C’est une très bonne question étant donné qu’en astrophotographie, l’utilisation de logiciels de traitement d’images est presque obligatoire si on veut obtenir un résultat plus fin et détaillé. Alors je dis ça parce que, si vous prenez la Lune au smartphone par exemple, au travers l’oculaire de votre instrument, vous ne prendrez certainement pas le temps de vous embêter avec la partie traitement.

Voilà, mais dans toutes les autres situations, il va vous falloir une petite palette de logiciels et là, vous avez l’embarras du choix… En gros, pour débuter, il va vous falloir trois types de logiciels :

  • un logiciel de capture vous permettant de piloter votre caméra et d’enregistrer vos prises
  • un autre logiciel de compositage utilisé pour empiler vos images et améliorer le signal
  • et un dernier logiciel, de retouche, d’image afin d’ajuster les contrastes, les couleurs, les teintes, la netteté, etc…

Bien entendu, il y en a des gratuits, et des payants. Donc commençons par le plus accessible !

Les logiciel gratuits

Sur leurs sites respectifs, vous retrouverez ces logiciels gratuitement téléchargeables. Une fois téléchargés, certains seront même directement exécutables sur votre ordinateur, c’est-à-dire que vous n’aurez même pas besoin de les installer. C’est plutôt pratique si vous voulez vous les trimbaler sur une clef !

La capture

Pour la capture, vous avez FireCapture ou ShapCap. Ils sont vraiment très simple d’utilisation : vous n’avez qu’à brancher votre caméra à votre ordinateur portable, vous démarrez le logiciel, vous trouvez votre cible afin qu’elle apparaisse à l’écran puis vous réglez les paramètres d’affichage dans le logiciel. Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton d’enregistrement.

Le compositage

Ensuite, pour compositer vos images, vous avez le choix entre Registax, AutoStakker et DeepSkyStacker. Registax et AutoStakker sont utilisés pour l’imagerie planétaire, bien qu’ils puissent éventuellement gérer les images de ciel profond lorsque celles-ci sont pauvres en étoiles. DeepSkyStacker quand à lui, est utilisé spécialement pour le ciel profond !

La retouche

Il existe de nombreux logiciels gratuits pour la retouche, seulement je ne vous en conseillerai qu’un : The Gimp. C’est un logiciel très complet et en français en plus de ça !

Les logiciels payants

Heureusement, la plupart des logiciels utiles à l’astrophotographie sont gratuits. Vous pouvez donc entièrement faire de l’astrophoto sans débourser un centime en logiciels de traitement. Bien entendu, si vous mettez la main au porte-monnaie, vous aurez accès à des logiciels plus puissants mais pas nécessairement utiles pour débuter…

Après tout, c’est vous qui voyez ! Donc allons voir ça de plus près !

PhotoShop

Bon, vous connaissez tous ce logiciel ? C’est un peu l’outil à tout faire, son interface est assez simple à utiliser, mais il vous faudra tout de même le prendre en main car c’est un outil professionnel.

Lightroom

Ici, on reste dans la gamme Adobe avec un outil beaucoup plus léger que PhotoShop. Lightroom est utilisé pour ajuster les réglages de couleur, de luminosité et de contraste de vos images. C’est certainement l’outil le plus utilisé par les photographes amateurs car son prix reste abordable et il contient tout ce qu’il faut pour mettre la touche finale à votre image.

PixInsight

Voici le logiciel de traitement d’astrophotographie par excellence ! Si vous devez vous procurer un programme uniquement pour traiter vos photos du ciel, PixInsight possède tous les outils spécifiques nécessaires. En même temps, il a été créé par des astronomes amateurs… Que dire de plus ?

Autres logiciels

Je vous ai uniquement présenté les logiciels gratuits les plus simples à utiliser, parce que l’astrophoto est un domaine déjà bien garni en information… Mais vous devez savoir qu’il en existe d’autres, gratuit eux aussi, mais beaucoup plus austères…

Iris

C’est un outil très puissant et extrêmement apprécié de la plupart des astronomes amateurs. Avec lui, vous pouvez tout faire, de A à Z, de la capture à la touche finale de votre image.

SIRIL

Une miette moins effrayant qu’Iris, SIRIL est utilisé pour traiter entièrement les images du ciel profond. Son site est en français et tout y est clairement expliqué, je vous invite à y faire un tour si ça vous intéresse !

PIPP

J’aurais pu le mettre dans la première liste des logiciels gratuits, mais il n’est pas nécessairement utile donc je n’ai pas voulu alourdir la panoplie. PIPP est un utilitaire capable, entre autres, de convertir vos fichiers d’astrophotographie dans des formats plus commodes afin qu’ils soient plus simples à manipuler.


Voilà, j’espère que cette petite liste vous aidera à choisir parmi la nuée de logiciel existant ! A vous de vous faire une idée et d’adopter ceux que vous préférez, les liens sont dans la description. Si vous avez des suggestions quant à ceux que vous utilisez, n’hésitez pas à en faire part en commentaire !

Quant à nous on se retrouve la semaine prochaine pour une autre question, n’oubliez pas que vous pouvez également télécharger mon livre gratuitement grâce au lien qui se trouve dans la description ! Pensez à vous abonner si ce n’est pas fait et surtout, restez curieux !

Ciao !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.