Ce qui me fascine en photographie

Salut les curieux ! Aujourd’hui, c’est un article un peu particulier que je vous propose car il concerne le carnaval d’articles : qu’est-ce qui vous fascine en photographie ?

Dans cet article, laissez un peu de côté la complexité et faites place à la passion. En réponse à cet évènement, je vais donc vous expliquer pourquoi la photographie me fascine mais aussi à quel moment je m’en suis rendu compte.

Rencontre avec la photographie

Il faut dire qu’à la base, je ne me suis jamais vraiment intéressé à la photographie. Pourtant aujourd’hui, on peut dire qu’elle est omniprésente dans notre vie et tout ça, grâce au numérique. Il suffit de dégainer un smartphone pour prendre un tas de clichés et les partager sur les réseaux sociaux en un rien de temps. Mais là, il  ne s’agit pas de photographie… A mon sens, c’est une passion, un métier et avant tout, un art. Lorsque je vous parle de photographie, il est question de tout ceci.

Je vous disais donc qu’elle ne fut pas ma première vocation et d’ailleurs, jamais je n’aurais un jour pensé qu’elle puisse devenir un de mes intérêts ! Pourtant si, tout ça grâce à l’astronomie, l’une de mes plus grandes passions.

C’est en observant les étoiles que je me suis demandé “pourquoi ne pas immortaliser de si belles choses ?”. Je me suis alors renseigné sur cette nouvelle discipline qu’est l’astrophotographie, l’art de photographier le ciel. J’ai d’abord essayé avec le matériel que j’avais sous la main : mon smartphone. Il m’était alors possible de photographier dans mon télescope ce que j’y observais, mais les résultats n’étaient pas concluants. J’ai fini par me procurer une petite caméra pour filmer les planètes et en faire des clichés. Là, je ne pouvais plus reculer !

Pour m’améliorer en astrophotographie, j’ai dû commencer par me documenter sur les techniques utilisées dans ce domaine. Ensuite, plus généralement celles utilisées en photographie. C’est alors que je découvris un autre univers tout aussi fascinant.

Une technique passionnante !

Technique photographiqueLa photographie est un domaine assez compliqué au départ, pour celles et ceux qui s’y intéressent vraiment. Il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte et il faut connaître quelques notions de base afin de pouvoir photographier dans de bonnes conditions. De quoi largement rebuter les “touristes” de passage ! Ceci-dit, la passion prend le dessus et vous aide à progresser et surmonter vos difficultés.

Comme beaucoup d’entre vous je suppose, c’est de cette façon que je m’y suis intéressé, par passion. Au premier abord, ce n’est pourtant pas le côté artistique qui m’a plu, mais plutôt la technique photographique. Je fus fasciné de voir qu’en apprenant simplement les bases de la photographie, comme l’exposition par exemple, je pouvais être capable de me servir à peu près correctement de n’importe quel appareil photo. De réaliser des clichés et de connaître les secrets des bons réglages manuels que la plupart des personnes n’utilisent pas. De pouvoir exploiter le petit potentiel de l’appareil photo de mon smartphone à son maximum.

Bref, tout un tas de possibilités s’ouvraient soudainement à moi, avec seulement peu de connaissances. Avant cela, j’étais loin de me douter de la flexibilité que peut offrir un appareil photo numérique. Peut-être que cette prise de conscience réveillera mon côté artistique ? A voir !

L’art de photographier le ciel

Justement, parlons-en ! De cette passion est né mon intérêt pour la photographie et, comme l’astrophotographie est le sujet que je traite sur mon blog, je me dois tout de même d’en parler dans cet article !

Lorsqu’on parle d’astrophotographie, on s’imagine souvent de belles images de galaxies et de nébuleuse chatoyantes. Cela peut être le cas en effet, mais obtenir de tels clichés demande quelques connaissances en la matière. Oui, car photographier des sujets distants de plusieurs années-lumière de la Terre est beaucoup plus compliqué que de capturer un beau paysage par exemple.

Cependant, l’astrophotographie est par définition la photographie du ciel, ce qui englobe beaucoup de choses ! Ce que je trouve captivant dans ce domaine est que, bien que la technique soit assez difficile à maîtriser pour certains sujets, l’astrophotographie devient aussi accessible à n’importe quel photographe en herbe pointant son appareil vers le ciel. La Lune, la Voie Lactée s’étirant le long de la voûte céleste ou encore un arc-en-ciel, autant d’objets magnifiques à photographier sont à la portée de tous !

Il reste un dernier point que j’aimerais partager, celui de pouvoir immortaliser le passé. Il est incroyable de se dire, lorsque vous regardez les étoiles, que tout ce que vous voyez scintiller appartient au passé. Comment est-ce possible ? Simplement parce que des années-lumière nous séparent de ces astres. Cela signifie que si l’étoile que vous observez se trouve à 30 années-lumière de la Terre, la lumière émise par cette étoile aura voyagé durant 30 années avant de parvenir jusqu’à vous. Fascinant non ? De ce fait, au moment où vous photographiez un objet céleste lointain, il n’est peut-être plus le même à l’autre bout de la galaxie…

Ma manière de photographier

Vous l’avez compris, ce qui me plaît en photographie est d’immortaliser les astres. De façon plus précise, je dirai surtout ceux de notre système solaire comme la Lune, les planètes et notre étoile (évidemment avec certaines précautions). A terme, et c’est la raison pour laquelle j’ai débuté l’astrophotographie, j’aimerais réaliser des clichés du ciel profond. Il s’agit de tous les astres se trouvant hors de notre système. Le problème est que cela demande une maîtrise un peu plus poussée, mais surtout d’avoir le matériel adéquat requérant un budget tout de même conséquent. Heureusement, photographier en planétaire reste une pratique tout aussi fascinante et gratifiante !

Pour commencer, j’ai réalisé mes premiers essais sur Jupiter et la Lune, puis j’ai tenté le Soleil. A vrai dire, mon sujet favori reste de loin notre joli satellite naturel, bien qu’il n’y figure que plaines et cratères. Ceci-dit, peut-être changerai-je d’avis avec un télescope plus puissant, me permettant par exemple d’observer et de photographier la tache rouge de Jupiter ?

La particularité de l’astrophotographie est qu’elle peut se pratiquer avec un appareil photo numérique mais également avec une caméra. Cette dernière est utilisée afin de contrer les turbulences de l’atmosphère, provoquant des images floues et distordues. Cela se ressent lorsqu’on grossit fortement l’image, à l’aide d’un télescope par exemple. Ma manière de photographier le ciel est donc de le filmer puis d’en tirer les images nettes grâce à ce petit logiciel. Techniquement parlant, le résultat est impressionnant ! C’est fou ce qu’on peut faire grâce à l’informatique et au numérique de nos jours. Il y a quelques années où régnait l’argentique, il aurait fallu dépenser bien plus de temps avant d’atteindre un résultat comme celui-ci :

Nébuleuse d’Orion

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la photographie planétaire, je vous invite à lire cet article.

Ce que je retire de mon expérience

Pour terminer, je dirais que grâce à l’astrophotographie, j’ai pris goût à la photographie en elle-même. Bien que le ciel reste une priorité pour moi, je ne me cantonne plus seulement à lui. J’ai su élargir ma liste de sujets à photographier, ce qui m’a permis de découvrir un nouveau domaine. Je m’adresse donc à toute personne souhaitant débuter l’astrophotographie : attention, la photographie devient contagieuse !


J’espère que ce partage vous aura apporté quelque chose de nouveau. Peut-être vous aura-il fait réfléchir sur votre manière de photographier ?

En attendant, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire. Ce sera avec plaisir que j’y répondrai ! Faites connaître votre intérêt pour la photographie en partager cet article sur les réseaux sociaux !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.